Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2020 4 19 /03 /mars /2020 08:00

Pourquoi Descartes est dépassé. Comment l’existence nous échappe.

 

,

gù yǒu zhī yǐ wéi lì,

Ainsi – "Il y a" – [liaison] – Afin de – Devenir – Bénéfice

 

[gù] signifie incident, raison, cause, intentionnellement, ainsi, pour cette raison, ami, connaissance ou mourir, Cf. 1-5.  [lì] signifie pointu, avantage, bénéfice, profit, intérêt, favorable ou bénéficier (à quelqu’un), Cf. 8-2.

 

Trad. 1:

C'est pourquoi l'utilité vient de l'être / L'être donne des possibilités, a des aptitudes, crée des phénomènes / Nous travaillons avec l'être

« Ainsi, l'être produit l'utile » (Docteur Marc Haven et Daniel Nazir)

► L’être est ce que nous sommes généralement au quotidien, dans nos habitudes. C’est la recherche de la performance, l’ego, les réseaux sociaux, le fait de se mettre en avant, de se regarder dans le miroir.

 

Trad. 2 :

« L'avoir fait l'avantage » (Père Claude Larre)

► Sens restreint et matérialiste (au sens moderne) de

 

altruisme nb

 

Trad. 3 :

Ainsi lorsque nous tirons avantage de quelque chose / Ainsi, l'homme construit des objets / C'est pourquoi, c'est de ce qui est présent, de ce qui est, qu'on peut faire profit, tirer profit

♥ « La matière est utile » (Jean Levi) « Ainsi, tirant avantage de ce qui est » (J. J. L. Duyvendak)

« C'est pourquoi l'utilité vient de you » (Henning Strom) « Ainsi ce qui existe présente des avantages » (Shi Bo)

► Les choses sont le principe connaissable, ce qui est tangible, possède une forme, est perceptible par nos sens. Nous bénéficions, interagissons avec ce qui est.

 

Contre-sens ?

A l’exception des « Comme on le voit par ces exemples » de Léon Wieger et « Ainsi, l'homme construit des objets » de  Conradin Von Lauer, tous les autres traducteurs se sont creusés la tête pour trouver un sens à ce fameux[yǒu]

 

♫ Ainsi, le « il y a » procure l’avantage

 

Réflexions :

1. L’existence est la chose la plus belle qui soit dans la mesure où elle est « créatrice » de réalité, influence la réalité. L'observation influe en effet nécessairement sur le système observé et c’est pourquoi la physique « classique » est aujourd’hui dépassée !

2. Comment distinguer la réalité, le « il y a », de l’illusion ? Ce que nous croyons voir est-il vraiment ce que nous voyons ? Ce que nous voyons est-il vraiment ce qui est ? Ce qui est est-il vraiment ce que nous pensons ?

3. « Je pense donc je suis » ou bien « je perçois il y a donc je suis » : le « il y a » comme preuve de sa propre existence ?  

4. Combien de « il y a » distinguons-nous chaque seconde ? Si le cerveau traite 400 milliards de bits par seconde, nous ne sommes conscients que de 2000 bits qui informent sur notre environnement, sur notre corps et sur la temporalité. Voir le film/reportage « What the bleep do we know ?” sur la physique quantique.

 

Le Mendiant

Partager cet article

Repost0

commentaires