Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 08:00

Comment définir la Vertu. Pourquoi son mystère est sa principale caractéristique.  

 

德。

shì wèi xuán dé

Être – Appelé – Mystérieux – Vertu

 

() [wèi] signifie dire, appeler, parler de, nom, signification ou sens, Cf. 1-8. [xuán] signifie noir, sombre, profond, obscur, abscons, peu fiable, incroyable ou mystérieux, Cf. 1-8. [dé] signifie la vertu, la morale, l’éthique, la gentillesse, la faveur, le cœur ou l’esprit. C’est le caractère que l’on retrouve dans le titre de l’ouvrage [Dao De Jing], communément traduit par « Le livre/le classique de la voie/du Tao et de sa vertu » .

 

Traduction :

C’est là la vertu secrète/mystérieuse/profonde/insondable/suprême/originelle/primordiale

♥  « Voilà la Vertu intime » (Marcel Conche)

♣ « Tel est le Te profond et merveilleux » (Shi Bo)

►  [dé] fait ici référence au Tao, contrairement au chapitre 2 qui traitait du Sage. Mais le sage prenant exemple sur le Tao, il est possible d’adopter la vision anthropomorphique de Stanislas Julien « C'est ce qu'on appelle posséder une vertu profonde »

 

vice_vertu.jpgLe Choix d’Hercule de Paolo de’ Matteis

 

Contre-sens ?

Tous les traducteurs traduisent[dé] par vertu à l’exception de Conradin Von Lauer « Tel est le chemin de la mystérieuse perfection », Léon Wieger « Voilà la formule de l’action transcendante », Richard Wilhelm « C'est la Vie mystérieuse » ou Rémi Mathieu « C'est ce qu'on nomme l'efficience mystérieuse ».  

 

♫ Telle est la mystérieuse Vertu

Mystérieuse vertu d’un Tao mystérieux, Cf. 1-8.

 

Réflexions :

1. Quelle est donc cette étrange vertue qui pousse les hommes à enfanter et à se consacrer au développement d’une nouvelle vie sinon l’appel de leur nature, leur soumission aux lois du Tao ?

2. Dans un monde où domine (médiatiquement en tout cas), violence et désordres, la vertu n’apparait-elle pas toujours comme étrange ? C’est elle qui semble sortir de l’ordinaire, être extra-ordinaire alors qu’elle est naturellement présente au cœur des hommes. Attention à ne pas nous laisser berner : sur une page blanche, c’est le point noir qui saute aux yeux, Cf. 3-7.

 

Le Mendiant

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lrnt 22/09/2019 07:29

Encore bravo pour l'étude de ce premier chapitre !
comment peut-on être "soumis" aux lois du tao ? pensez-vous "soumettre" votre liberté intérieure même aux lois naturelles ?
Je vous soumets de trouver peut-être un autre mot ou de l'expliquer même si j'ai conscience que les mots ne peuvent rendre compte complètement de votre pensée (xin Coeur).

Encore Merci