Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2019 3 16 /01 /janvier /2019 07:00

Pourquoi l’eau est aussi importante dans le taoïsme. Comment faire retrouver à l’eau sa perfection originelle.

上 善 若 水
shàng shàn ruò shuǐ
Supérieur – Bon/Parfait – Comme – Eau

上 [shàng] signifie haut, plus haut, supérieur, meilleur, précédent, premier et (verbe) monter, aller de l’avant, soumettre, remplir, servir, appliquer, être engagé dans (des études, un travail,…). Il est également utilisé après un verbe pour indiquer un mouvement vers le haut, la réussite d’un objectif ou la continuité d’une action. 善 [shàn] signifie bon, satisfaisant, judicieux, parfait, gentil, amical, faire correctement (quelque chose), être bon ou apte (à quelque chose), être un expert (en quelque chose), être adepte (de quelque chose). On le retrouvera à de multiples reprises dans ce chapitre et le sens de presque chaque phrase reposera donc sur sa juste traduction… 若 [ruò] signifie comme ou ressembler à. 水 [shuǐ] signifie l’eau ou quelque chose de liquide et est un terme générique pour désigner les rivières, lacs, mers, etc.

Traductions :
L'homme de bonté supérieure, du bien suprême, d’une vertu supérieure, est comme l'eau, agit comme l’eau / La parfaite bonté, le bien suprême, la bonté transcendante, la meilleure bienveillance est comme l’eau, ressemble au comportement de l’eau.
♥ « La grande perfection est comme l'eau. » (Conradin Von Lauer)
♣ « La meilleur façon de vivre est de se comporter comme l’eau » (Jonathan Star )
► Suivre le Tao requiert de calquer son comportement sur celui de l’eau

 

cristal_eau_nb.jpg


Contre-sens ?
Parler d’homme « haut placé faisant le bien » est un grave contre-sens, comme seul le Père Claude Larre parvient à faire régulièrement. Comment en effet imaginer que Lao Zi puisse faire référence à une hiérarchie ou position sociale ?  Mais parler d’homme tout court ne serait-il pas aussi un contre-sens, le caractère 人 n’apparaissant qu’en 8-3 ? Comme le souligne Marcel Conche, qui reprend la traduction de Liou Kia-hway en inversant les termes, la « Suprême Bonté ne peut être que celle du Tao, dont la bonté de l’eau est une image. » (p.76). Reste que parler de bonté pour le Tao est contradictoire avec 5-1 et que l’homme (sage) peut très simplement prendre exemple sur l’eau… La grande difficulté de ce paragraphe demeure la traduction de 上 善 et les traducteurs ont probablement tous raison et donc tous tort…

La Perfection est comme l’eau
Perfection pouvant alors désigner, soit le Tao, soit le comportement exemplaire du Sage.

Réflexions :
1. La perfection est hors d’atteinte de même que rien n’est comparable à l’eau, élément le plus précieux de la vie, mais insaisissable dans sa structure – les molécules d'eau s'allient et se délient des milliards de fois chaque seconde  – et est loin d’avoir livrée tous ses secrets. Que cela ne nous empêche pas néanmoins de nous en inspirer…
2. Les travaux de Masaru Emoto ont démontré la variation du taux vibratoire de l’eau en fonction de différents stimuli sonores et photographié les résultats de l’eau cristallisée.  Les images ne sont pas du tout les mêmes selon que l’eau a été soumise au mot « Guerre » ou au mot « Bonté », à une musique hard-rock ou à du classique. Voir un exemple de video
3. Nous sommes composés à 70% d’eau. Quelle peut donc être la structure de notre eau interne, nous qui soumettons sans cesse notre esprit à des images de violence ? Comment faire retrouver à notre eau sa perfection naturelle ? 
4. L’eau que nous buvons est rarement biocompatible, loin dans tout les cas de sa perfection originelle. En cause, les pollutions diverses liées aux tuyaux (plomb, métaux lourds,…), les substances de l’agriculture productiviste (nitrates, pesticides,…), les résidus de l’industrie (hydrocarbures, médicaments, aluminium,…) et même désormais la radioactivité depuis l’accident de Fukushima au Japon. Est-il étonnant, dans ces conditions, que nous soyons tous plus ou moins en mal-être ?  La qualité de notre vie dépend de la qualité de notre eau. Voir le site www.nutriwell.ch
5. L’eau se souvient des messages transmis (études de Benveniste) tandis que la perfection ne consisterait-elle pas à oublier de manière à pouvoir pardonner ?  Dans la symbolique chrétienne, l’eau symbolise la purification, le renouveau avec par exemple l’eau bénite du baptême. Idem avec la purification hindoue dans l’eau du Gange ou les ablutions dans l’islam. La plus belle cristallisation de l’eau correspond aux mots « Amour et gratitude ».
6. « L’eau est un des quatre éléments avec le feu, la terre et l’air et étaient vus par Bouddha comme les éléments de base de l’univers. Les caractéristiques de l’eau dans ce système sont le lien, le transport, la transmission, la communication, la synthèse […] Du point de vue de l'unité dans l'approche symbolique, les quatre éléments forment une unité, 1, qui peut être perçue comme la quintessence des quatre éléments. Dans cette perception, la symbolique de la terre (le solide, la structure), du feu (la température) et de l'air (le mouvement) peut être vue dans l'eau. » (merci Wikipédia)

Le Mendiant 

 

PS : Très belle et joyeuse année 2012, dans la sombre clarté du Tao !

Partager cet article
Repost0

commentaires