Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2018 7 03 /06 /juin /2018 08:00

Pourquoi tout procède du Tao. Pourquoi nos racines plongent dans l’inconnu.

 

,

yuān xī, sì wàn wù zhī zōng

Profond - [part.] – Apparaître/Similaire - Dix mille - Êtres - [liaison] – Ancêtre

 

[yuān] signifie piscine profonde ou profond. [xī] est une particule utilisée (normalement lorsqu’elle est redoublée 兮兮) pour renforcer la force de l’adjectif, d’où des traductions comme « Ô qu'il est profond! » (Stanislas Julien) [sì]  signifie similaire, comme, sembler être, apparaître  [zōng] signifie ancêtre, clan, secte, école, but principal, objet, grand maître ou modèle.

 

Traductions :

Ce Tourbillon Profond, ce sans-fond, ce gouffre insondable, cette source d’abîme, semble être l'ancêtre des dix mille êtres, le patriarche de tous les êtres, l’origine, la racine de toutes les choses du monde.

♥  « Quel abîme ! Il apparaît comme l’ancêtre des dix mille êtres. » (Docteur Marc Haven et Daniel Nazir)

► Dans la continuité de 4-1, le Tao apparaît comme le créateur de tous les êtres, de toutes les choses qui remplissent l’univers. Il n’est donc pas vide !  « L’image du vaisseau [au sens ancien de « vase »] a ici sa limite » concède Marcel Conche, qui contredit néanmoins la caractétistique génitrice de la Voie en écrivant « il semble qu’en tant que vide, elle appelle les êtres à la remplir ». Similarité avec 1-4  mais nous allons plus profondément dans l’antériorité : après la mère (de toutes choses), je demande l’ancêtre ! 

 

commencement_nb.jpg

 

Insondable ancêtre de toutes choses !

Le Tao est insondable parce qu’il n’a pas de fond.

 

Réflexions :

1. Notre arbre généalogique puise ses racines dans l’inconnu. Qui peut dire, au-delà de quelques générations, de qui nous sommes réellement les descendants ? 

2. Nous partageons tous le même ancêtre : la nature, le Tao !  Notre nature est ainsi d’être frères et sœurs. En prendre conscience afin de vivre le principe de la fraternité et du partage.

3. Nous avons déjà du mal à nous connaître alors comment connaître nos parents ? A partir du moment où ils sont insondables car eux-mêmes le résultat d’une multitude de facteurs (génétique, éducation, expériences, habitudes,…), est-il raisonnable de leur en vouloir pour leurs manquements ? N’ont-ils pas, eux-aussi, comme tout le monde, fait de leur mieux ?

4. Tout ce que nous sommes devenus, nous le devons originellement à nos parents. Gratitude pour le plus beau cadeau qui soit : la vie !

 

Le Mendiant

Partager cet article

Repost0

commentaires

Xavier 14/06/2011 12:13


Je viens de lire ce commentaire après le 4-6 "Unifie la poussière". Oui, d'où venons nous est une question promordiale et il est vrai qu'au delà de quelques générations, il nous faut faire un grand
saut dans le passé pour retrouver une origine commune à tous. De ce point de vue, les nationalismes exacerbés dans la sphère politique sont une incongruité totale. J'ai déjà du mal à bien saisir le
big bang : qu'y avait-il avant et au-delà ? La compréhension du Tao me devient encore plus ardue et je découvre que dès lors que je crois le saisir, il m'échappe. Sans doute faut-il l'appréhender
avec notre intuition et notre sensibilité plutot qu'avec nos seules facultés cognitives. Ou bien -et c'est finalement la voie que je choisis - reconnaitre avec humilité qu'il existe une part
irréductible de non connaissance. Savoir que nous venons du Tao est une chose, savoir d'où vient le Tao est une toute autre ! Mais aussi, le savoir serait-il utile ? Nécessaire ? Et plus simplement
encore : possible ?


Tao 18/06/2011 10:26



Le Tao est en effet par "non-définition" ce que nous ne pouvons pas saisir et les chinois ne perdent pas trop de temps à essayer de le spécifier. Le "Tout" de l'Orient reste donc vague, au
contraire du Dieu de l'occident, définit et donc sujet à différents dogmes.