Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2018 7 03 /06 /juin /2018 08:00

Pourquoi tout procède du Tao. Pourquoi nos racines plongent dans l’inconnu.

 

,

yuān xī, sì wàn wù zhī zōng

Profond - [part.] – Apparaître/Similaire - Dix mille - Êtres - [liaison] – Ancêtre

 

[yuān] signifie piscine profonde ou profond. [xī] est une particule utilisée (normalement lorsqu’elle est redoublée 兮兮) pour renforcer la force de l’adjectif, d’où des traductions comme « Ô qu'il est profond! » (Stanislas Julien) [sì]  signifie similaire, comme, sembler être, apparaître  [zōng] signifie ancêtre, clan, secte, école, but principal, objet, grand maître ou modèle.

 

Traductions :

Ce Tourbillon Profond, ce sans-fond, ce gouffre insondable, cette source d’abîme, semble être l'ancêtre des dix mille êtres, le patriarche de tous les êtres, l’origine, la racine de toutes les choses du monde.

♥  « Quel abîme ! Il apparaît comme l’ancêtre des dix mille êtres. » (Docteur Marc Haven et Daniel Nazir)

► Dans la continuité de 4-1, le Tao apparaît comme le créateur de tous les êtres, de toutes les choses qui remplissent l’univers. Il n’est donc pas vide !  « L’image du vaisseau [au sens ancien de « vase »] a ici sa limite » concède Marcel Conche, qui contredit néanmoins la caractétistique génitrice de la Voie en écrivant « il semble qu’en tant que vide, elle appelle les êtres à la remplir ». Similarité avec 1-4  mais nous allons plus profondément dans l’antériorité : après la mère (de toutes choses), je demande l’ancêtre ! 

 

commencement_nb.jpg

 

Insondable ancêtre de toutes choses !

Le Tao est insondable parce qu’il n’a pas de fond.

 

Réflexions :

1. Notre arbre généalogique puise ses racines dans l’inconnu. Qui peut dire, au-delà de quelques générations, de qui nous sommes réellement les descendants ? 

2. Nous partageons tous le même ancêtre : la nature, le Tao !  Notre nature est ainsi d’être frères et sœurs. En prendre conscience afin de vivre le principe de la fraternité et du partage.

3. Nous avons déjà du mal à nous connaître alors comment connaître nos parents ? A partir du moment où ils sont insondables car eux-mêmes le résultat d’une multitude de facteurs (génétique, éducation, expériences, habitudes,…), est-il raisonnable de leur en vouloir pour leurs manquements ? N’ont-ils pas, eux-aussi, comme tout le monde, fait de leur mieux ?

4. Tout ce que nous sommes devenus, nous le devons originellement à nos parents. Gratitude pour le plus beau cadeau qui soit : la vie !

 

Le Mendiant

Partager cet article
Repost0

commentaires

X
<br /> Je viens de lire ce commentaire après le 4-6 "Unifie la poussière". Oui, d'où venons nous est une question promordiale et il est vrai qu'au delà de quelques générations, il nous faut faire un grand<br /> saut dans le passé pour retrouver une origine commune à tous. De ce point de vue, les nationalismes exacerbés dans la sphère politique sont une incongruité totale. J'ai déjà du mal à bien saisir le<br /> big bang : qu'y avait-il avant et au-delà ? La compréhension du Tao me devient encore plus ardue et je découvre que dès lors que je crois le saisir, il m'échappe. Sans doute faut-il l'appréhender<br /> avec notre intuition et notre sensibilité plutot qu'avec nos seules facultés cognitives. Ou bien -et c'est finalement la voie que je choisis - reconnaitre avec humilité qu'il existe une part<br /> irréductible de non connaissance. Savoir que nous venons du Tao est une chose, savoir d'où vient le Tao est une toute autre ! Mais aussi, le savoir serait-il utile ? Nécessaire ? Et plus simplement<br /> encore : possible ?<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Le Tao est en effet par "non-définition" ce que nous ne pouvons pas saisir et les chinois ne perdent pas trop de temps à essayer de le spécifier. Le "Tout" de l'Orient reste donc vague, au<br /> contraire du Dieu de l'occident, définit et donc sujet à différents dogmes.  <br /> <br /> <br /> <br />