Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2018 7 28 /01 /janvier /2018 08:00

Le principe fondamental de l’Unité, de l’Un, appel à la coopération et à l’harmonie plutôt qu’à la compétition et au stress de la dualité.

 

 

cǐ liǎng zhě tóng chū ér yì míng

Ces - Deux - [substitut] - Ensemble - Sortir - [conj.] - Différent – Nom

 

[tóng] signifie similaire, semblable, ensemble ou en commun [chū] signifie sortir, produire, arriver, excéder, dépasser,… [yì] signifie différent, étrange ou inhabituel.

 

Traductions :

Ces deux choses, ces deux perceptions du Tao, ces deux états, aspects, ont la même origine, le même fond, la même source, une même souche, sont issus de l’Un mais ont (sont désignés par) des noms différents, sont qualifiés différemment.

♥ « Deux noms issus de l'Un » (François Huang et Pierre Leyris)

► Le Tao est unique (Un) mais perceptible de diverses manières (essence ou manifestations, non-existence ou existence), fonction de l’éveil ou de la non-action de la personne. Deux découle du Un. Lao Zi affirme ici le principe de l’Unité, que l’on retrouve dans toutes les philosophies orientales ainsi que chez Héraclite, considéré comme le « taoïste grec » : « Il est sage que ceux qui ont écouté, non moi, mais le discours (logos λόγος), conviennent que tout est un » (Fragments, p.23)

 

 

 

mains_noir_blanc.jpg

 

 

Contre-sens ?

Peut-on considérer que fasse référence au désir et au non-désir (Cf. 1-5 et 1-6) ?   La source peut effectivement être la même (le coeur de l'homme) mais nous ne parlerions plus alors du Tao mais de l’homme, ce qui serait contradictoire ! Jonathan Star souligne que le débat de savoir à quoi faisait exactement référence a divisé les experts durant des siècles mais précise que peut aussi signifier "cette paire" ou "cette dualité", faisant ainsi référence à un principe général, en référence à toutes les dualités précédemment énoncées : tao exprimable contre Tao, nom énonçable contre Nom, sans-nom contre avec-nom, origine contre mère, sans-désir contre avec-désir, essence contre manifestations.

 

♫ Deux noms issus de l’Unité

Majuscule puisque référence au Tao.

 

Réflexions :

1. Des noms différents ou des interprétations différentes font souvent référence à la même réalité.

2. Il y a, face à un même évènement, autant de perception qu’il y a d’individus. La même pluie peut ainsi fâcher quelqu’un (vacancier) et en réjouir un autre (paysan).

3. 一分为二 [yīfēnwéi'èr], un se divise en deux, rien n’est jamais tout blanc et rien n’est jamais tout noir !

4. Tous les êtres sont constitués à partir de la même matière, de la même substance. Les hommes partagent 99.4% de leur patrimoine génétique avec les singes bonobos. Comment ne pas alors considérer les hommes, au-delà de leurs noms différents, comme frères ?

 

Le Mendiant 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Chris 22/02/2011 08:55


... poursuite de ma découverte journalière du Tao


lionel 28/01/2011 10:09


alors bienvenue à cette "pause coopérative". Merci Benoît pour cette proposition de "temps du partage", même si ce temps n'a jamais commencé ni n'a jamais pris fin. Il n'est pas un projet, il me
semble qu'il est. Je profite de ce moment de calme, de silence pour en prendre conscience toujours plus profondément, toujours plus intimement, et du coup toujours plus coopérativement...
Lio